• Réhabilitation - Bureaux Paris Laborde - Observatoire BBC
    Innovation fluides
  • Réhabilitation - Bureaux Paris Laborde - Observatoire BBC
    Innovation fluides
  • Réhabilitation - Bureaux Paris Laborde - Observatoire BBC
    Innovation fluides
  • Réhabilitation - Bureaux Paris Laborde - Observatoire BBC
    Innovation fluides
Réhabilitation - Bureaux Paris Laborde
Type bâtiment
Tertiaire - Privé
Ville
Paris
Code postal
75008
Zone climatique
H1a
Altitude
40 m
Travaux
Rénovation - RT ex
Fiabilité
En cours de certification
Niv. énergetique
Effinergie Patrimoine, BBC-Effinergie Rénovation
Construction
1919
Livraison
05-2022
SDP
5 451 m² du bâtiment
Surface
6 299 m² du projet
Usage principal
Immeuble Bureaux
Consommation
83,16 kWh/(m².an)
Descriptif
Critères Effinergie
Acteurs
Système Constructif
Equipement
Energie
Carbone
Patrimoine
Documents
Descriptif
Ce projet concerne la rénovation basse consommation et la restructuration lourde de deux bâtiments en R+4 (Edimbourg) et R+6 (Madrid) reliés par une partie centrale, ainsi que la création d'une extension de 280 m² dédiée aux évènements et à la convivialité (bar/services). Successivement utilisé par un collège Jésuites puis par le Central Téléphonique Laborde, le projet est désormais destiné à accueillir des nouveaux bureaux, des espaces de coworking, des salles de réunions, un foyer, des sanitaires et des locaux techniques. Ce bâtiment est engagé dans une démarche de labellisation Effinergie Patrimoine. Cette réhabilitation est donc à la fois performantes énergétiquement et qualitative architecturalement.

Les enjeux de cette réhabilitation consistent à assurer la pérennité des identités architecturales des deux immeubles, tout en gérant le traitement des différentes façades en briques rouges ou jaunes et en préservant la structure primaire de chaque bâtiment. Les travaux intègrent une refonte des circulations verticales avec la création d'un noyau central, l'aménagement de deux halls, la refonte des lots techniques, la réfection des étanchéités, l'aménagement des cours et toitures, la mise en accessibilité du site et la rénovation de l'enveloppe.

Les travaux de rénovation énergétique consistent à améliorer la qualité thermique de l'enveloppe en proposant une isolation par l'intérieur. L'ensemble des façades sont ravalées. Elles bénéficient également d'un traitement hydrofuge et de réparations ponctuelles des fissures. En parallèle, l'isolation et l'étanchéité des toitures et terrasses sont refaites et une végétalisation est préconisée. Les dalles du plancher bas bénéficient d'un flocage de 12 cm.

Les ouvertures sont modifiées sur rue en rez de chaussée et de nouvelles ouvertures sont imaginées sur les façades existantes afin de rendre une terrasse accessible et de créer de nouveaux accès côté cour. Enfin, des ouvertures sont aménagées sur le pignon du bâtiment Edimbourg. Les différents châssis en bois, PVC ou aluminium à simple vitrage sont remplacés par de nouvelles menuiseries à double vitrage équipés de stores intérieurs. Enfin, une verrière est créée avec une structure en aluminium au deuxième étage du bâtiment Madrid.

Côté équipement, les chaudières à gaz basse température sont déposées et le bâtiment est désormais raccordé aux réseaux de chaleur CPCU et de froid Climespace. L'émission de chaleur et de froid sont désormais assurées par des Modules Thermiques d'Appartement (MTA) pour le bâtiment Madrid et par des ventilo-convecteurs plafonniers pour le bâtiment Edimbourg. Afin de garantir le renouvellement de l'air intérieur, de nouvelles centrales double flux sont installées avec un préchauffage l'air neuf par la génération CPCU, à l'exception des sanitaires équipés d'une ventilation simple flux de type autoréglable certifié.

Cette fiche présente les solutions techniques retenues par le maître d'ouvrage.


Critères Effinergie
Périmètre Etude
Respect RT-Ex
Oui
 BBC-Effinergie Rénovation
Qualité de la construction
Perméabilité bâti
1,7 m³/(h.m²) sous 4 Pa
Sobriété & Efficacité
Consommation énergétique 
83,16 kWh/(m².an)
Gain énergétique, facteur :
2,5
Approches complémentaires
Sensibilisation et accompagnement
Réalisation d’une « guide utilisateur » pour les futurs occupants du bâtiment
Acteurs
  • Maître d'ouvrage
    Covivio
    30, Avenue Kléber 75016 Paris
    01 58 97 50 00
  • Architecte
    STUDIOS Architecture
    63 avenue des Champs Elysées 75008 Paris
    vmaury@studios.com
    01 44 95 86 60
  • Bureau d'études thermiques
    Innovation fluides
    87, quai de la Marne 94340 Joinville Le Pont
    j.requier@innovation-fluides.com
    01 42 83 88 45
  • AMO Q.E.
    G.ON
    24 rue du Gouv. Général Éboué 92130 Issy-les-Moulineaux
    G.ON
  • Certificateur
    Certivéa
    4, avenue du Recteur Poincaré 75016 Paris
Système Constructif
Murs extérieurs
Murs extérieurs
R = 
3.4 (m².K)/W
Système poteaux-poutres (bâtiment Madrid) et murs d'élévations en pierres et mortiers (bâtiment Edimbourg non isolés - Ajout d'une isolation par l'intérieur avec 10 cm d'isolant biosourcé
Toiture
Toiture
R = 
5.6 (m².K)/W
Toiture terrasse composée d'une dalle de béton armé de 20 cm non isolée - Ajout d'une isolation de 12 cm en polyuréthane sous étanchéité
Plancher
Plancher
R = 
4.5 (m².K)/W
Plancher bas donnant sur les locaux non chauffés composé d'une dalle de béton de 20 cm non isolée - Ajout d'un flocage de 12 cm d'épaisseur
Fenetres
Fenêtres/Porte-Fenêtres
Ujn = 
1,4 W/(m².K)
Remplacement des menuiseries existantes en bois à simple vitrage par de nouveaux châssis à double vitrage - Présence de nouveaux stores intérieurs
Création d'une verrière au R+1 du bâtiment Madrid avec une structure en aluminium

Surface vitrée
17,38 % de la surface utiles ou habitable
Déperdition du bâtiment
Répartition des déperditions
Etanchéité à l'air
Valeur Q4
1,7 m³/(h.m²) sous 4 Pa non confirmée par la mesure
Equipement
Chauffage
Chauffage
Générateur
Remplacement des deux chaudières gaz d'une puissance unitaire de 550 kW par un raccordement au réseau de chaleur urbain via une sous-station - Isolation du secondaire classe 4 et isolation du primaire classe 5 - Puissance 301 kW
Emetteurs
Remplacement des radiateurs à eau chaude par des Modules de Traitement d'Air (MTA) pour le bâtiment Madrid et par des ventilo-convecteurs plafonniers pour le bâtiment Edimbourg
Emission par radiateurs à eau chaude dans les sanitaires et paliers déperditifs
ECS
ECS
Générateur
La production d’eau chaude sanitaire est réalisée par de nouveaux ballons électriques à accumulation non prise en compte dans le calcul thermique
Ventilation
Ventilation
Système
Remplacement du traitement de l'air existants dans les salles de réunion du bâtiment Edinbourg (double flux) et des solutions simple flux dans les autres zones par des centrales double flux avec une efficacité des échangeurs variant de 75% (Bureaux) à 83,5% (Fitness)
Présence d'une ventilation simple flux de type autoréglable certifiée dans les sanitaires
Eclairage
Eclairage
Système
La puissance moyenne installée est de: 5,3 W/m² . Elle varie de
- Bureaux, salle de fitness et salle polyvalente: 6 W/m² - Marche et arrêt automatiques par détection de présence et absence
- Salles de réunion: 5 W/m²
- Foyer: 4 W/m²
- Hall: 7 W/m² avec interrupteur manuel marche/arrêt
Refroidissement
Refroidissement
Générateur
Remplacement des trois groupes froids à condensation par eau et du groupe froid à condensation par air par un raccordement au réseau de froid Climespace via une sous-station d'une puissance de 445 kW - Isolation du secondaire classe 4 et isolation du primaire classe 5
Emetteurs
Remplacement des cassettes plafonnières existantes par des Modules de Traitement d'Air (MTA) pour le bâtiment Madrid et par des ventilo-convecteurs plafonniers pour le bâtiment Edimbourg
Energie
Consommation avant/après travaux

en kWhep/m².an
Consommation énergétique
en kWhep/m².an
Consommation après travaux
en kWhep/m².an
Carbone
Décomposition des emissions de GES en exploitation
en kgCO2/m².SdP
Patrimoine

Patrimoine

Le projet se compose de plusieurs bâtiments dont celui donnant sur la rue de Madrid construit entre 1913 et 1919 qui se distingue par ses façades en briques jaunes percées de travées et une porte d’entrée en fer forgé et verre cathédrale de style Art Nouveau. Il caractérise le style architectural des bâtiments techniques et industriels de la fin du XIX siècle avec son volume et ses briques. Occupée initialement par un collège Jésuites, la parcelle rue de Madrid est occupé à compter de 1913 par la construction d'un central téléphonique, nommé Laborde, confiée à l’architecte Charles Giroud - architecte du ministère des Postes et Télécommunications, et aussi un inspecteur des Bâtiments civils et des Palais Nationaux. La façade sur rue associe la brique jaune, un encadrement en pierre des croisées en rez de chaussée et un béton nu aux R+1 et R+2. Le style industriel est renforcé par la présence d'huisseries en métal pour les étages.

L’immeuble sis 11 rue d’Édimbourg, non protégé au titre des monuments historiques, est l’objet, dans le Plan local d’Urbanisme de la Ville de Paris, d’une protection au titre des formes urbaines et du patrimoine architectural. Il est conçu en 1930 sur un système poteaux-poutres, comme celui rue de Madrid, mais les murs de fondation et d'élévation sont composés de meulières et de mortier. Des briques rouges de Bourgogne sont utilisés en façades. Elles sont disposées en différents sens et selon diverses angles pour former sur le plan des motifs géométriques en relief et en épaisseur, reprenant le vocabulaire et l’ordonnance de l’architecture classique dans un style Art-Déco (frises, corniches, pilastres, entablements, etc.)

Les bâtiments ont bénéficié de différentes campagnes de modernisation (1974, 1992, ...) et ont été progressivement utilisés comme des bureaux.

Source : Effinergie patrimoine Dossier Socle